Menu

Bonnes vacances d'été!COVID-19: formulaire de demande de compensationProjet de loi 61: la CEGQ déçueArticle de De Grandpré Chait3 éléments cruciaux pour réussir son 1er projet BIM comme entrepreneurFournisseurs engagésCOVID-19: comitésCOVID-19: la CEGQ dans les médiasArticle de FTI ConsultingCOVID-19 : impacts sur les chantiers de constructionDevenez un entrepreneur engagéFront commun des associations d’entrepreneurs auprès de l’Autorité des marchés publicsRetour sur les rencontres du comité avis de changement et annexe 6Cautionnement offert par la CEGQRétablir l'équité fiscale pour les petites entreprises au QuébecLe secteur municipal traîne de la patte dans le dossier des retards de paiementLa CEGQ élit son conseil d'administration 2020/2021Jean-François Mercier est inscrit au congrès. Et vous?Édito du PDG: le gouvernement amorce les travaux pour rendre le BSDQ plus équitableLe comité BSDQ en actionLa réforme du BSDQ à l'ordre du jour du gouvernementC'est parti pour notre tournée régionale!Eric Côté à Toronto pour faire avancer la question des délais de paiementEric Côté au Secrétariat du Conseil du Trésor!Résultats du sondage sur les agents de sécurité (prévention)La CEGQ dans les médias: lettre ouverteBonnes vacances!La CEGQ dans les médias: où est l'entente Canada-Québec en habitation?Rapports journaliers: lancement de DreevenAllègement réglementaire et opportunités du secteur privéProjet de loi C-97: Eric Côté était à la Chambre des communes jeudiÉditorial - dossiers chauds à surveiller en 2019Éditorial - De nouveaux alliés pour mieux défendre les entrepreneurs générauxLa championne de vélo Audrey Lemieux a un message pour vous!Inondations 2019: le formulaire d'engagement est maintenant disponibleÉditorial - Ce que la CEGQ fait pour vousLa CEGQ dans les médias: sols contaminésLoi fédérale sur le paiement rapide des travaux de constructionUn partenariat prometteur pour la mise à jour du Journal de chantierUne pénurie qui va «faire très mal»: la construction de bibliothèques et d’écoles pourrait être remise à plus tardRetards de paiement: le comité de suivi des projets pilotes de la CEGQ déjà en actionRetards de paiement : la Coalition salue le gouvernement fédéral qui entend agir… pendant que des mesures sont actuellement testées au QuébecProjet de politique d'inclusion de la ville de MontréalÉlection du conseil d'administration 2019/2020Joyeuses fêtes!Retards de paiement : Les deux premiers appels d'offres sont maintenant accessibles sur le SEAOLoi 90 : Contribuez à la mutuelle de formation de la CEGQ et versez moins à Revenu QuébecFaire de la main-d'oeuvre la priorité économique #1 du nouveau gouvernementGrappe de la construction : les dernières nouvellesRetards de paiement : la CEGQ dans les médiasCCQ - Services des comptoirs régionauxRetards de paiement au fédéral Retards de paiement au provincialMobilisation contre la formule du plus bas soumissionnaireGrappe de la constructionLa CEGQ dans les médiasPartenariat et formation : la CEGQ recruteGrève des grutiers : l'évaluation des dommages se poursuitCEGQ dans les médiasOrdonnace provisoire Grève des grutiersGrappe dans le secteur de la constructionGrève et moyens de pression par les grutiers dans l’industrie de la construction : la CCQ est vigilanteAppel d’offres public : la Ville de Montréal met à jour le CCAG et l’IAS Changements réglementaires CCQMembres du jury 2018Le budget québécois 2018CCQ - Lutte à la concurrence déloyaleVille de Montréal - Changement dans les dépôts de soumissions publiquesPremière rencontre entre l’AEGC et ses membres

3 éléments cruciaux pour réussir son 1er projet BIM comme entrepreneur

Par Thierry Eustache-Létourneau, ing. jr., (spécialiste BIM) et Vincent Carignan, ing. (chargé au développement de marché) / BIM One



3 éléments cruciaux pour réussir son 1er projet BIM comme entrepreneur


Les projets de construction sont de plus en plus complexes, ce qui entraîne une augmentation de la quantité d’informations à gérer ainsi qu’une augmentation des efforts nécessaires consacrés au suivi et à la coordination de ces projets. Le « Building Information Modeling » ou BIM est un ensemble de processus, stratégies et technologies qui encadre la gestion de l’information. Puisque l’adoption du BIM est entamée ou imminente pour plusieurs acteurs de l’industrie de la construction québécoise, il est d’actualité de s’interroger sur les méthodes à privilégier pour bien entreprendre la transition vers le BIM. Cette réflexion est pertinente pour les entrepreneurs travaillant sur des projets de tailles variées et l’approche qui permettra la réalisation du premier projet BIM sera personnalisée. Afin que l’adoption de ce processus soit bénéfique, il sera important de déterminer la vision de l’entreprise, fixer des objectifs à atteindre et appuyer la démarche d’adoption sur les forces de l’entreprise. À l’image d’un voyage, pour en profiter pleinement et être correctement équipé, il est préférable d’avoir une bonne idée de la destination (vision), de la durée du voyage et des points d’intérêts que l’on veut visiter (objectifs) avant de se rendre à l’aéroport pour prendre l’avion (à condition de ne pas avoir le mal de l’air!).

 

Vision BIM

Avant d’entreprendre un tel changement, il est important de déterminer la vision de l’entreprise face à l’implantation du BIM et de ses bénéfices. Se faire une image mentale d’où on souhaiterait se rendre avec l’implantation est primordial afin d’éviter, par exemple, de mettre la charrue devant les bœufs par l’achat d’une technologie qui ne serait pas répondre réellement à nos besoins. 

 

Une fois définie, on doit ensuite la partager avec nos équipes. Le partage permettra à tous d’avoir une idée claire et commune de la destination. Il sera ainsi plus simple pour chaque acteur de se fixer des objectifs spécifiques afin d’atteindre un but commun. Truc de pro : formaliser cette vision en quelques phrases vous permet d’assurer une cohérence et un partage uniforme au sein de votre équipe. Un exemple de vision BIM pourrait être de se démarquer de la concurrence par l’innovation ou de percer un nouveau marché grâce au BIM.

 

Objectifs

Afin d’atteindre la vision de l’entreprise, des objectifs à court, moyen et long terme doivent être établis. Ceux-ci devront être spécifiques et quantifiables. Par exemple, on peut souhaiter augmenter la précision de nos estimés par 15 % d’ici 18 mois ou augmenter la rapidité de la production de nos estimés de 10 % d’ici 6 mois. Il faut oser se fixer des buts rapidement atteignables puisque ceux-ci permettront de constater l’avancement de la démarche. Il sera toujours possible de revoir et d’ajuster les objectifs en cours de route.

 

Forces

Chaque entreprise a des forces. La preuve : on réalise des projets de construction à l’année longue! Ainsi, il est fortement conseillé d’appuyer la démarche sur les forces de l’entreprise pour faciliter le déploiement et voir rapidement les retombées. Une fois familier avec le BIM et lorsque son adoption est bien entamée, il sera plus facile de l’étendre dans les autres sphères de la compagnie. 

 

Par exemple, votre force est votre équipe d’estimation que vous jugez particulièrement efficace. Déployer le BIM pourrait les aider à réduire le temps passé aux relevés de quantités. Vous pourrez rapidement évaluer la performance du déploiement en comparant le nouveau processus avec vos processus habituels et constater les gains. Convaincre une équipe réputée pour son efficacité au sein de votre entreprise aidera ensuite à entraîner d’autres personnes qui pourraient être plus réticentes. 

 

En somme, l’adoption du BIM au Québec est en essor et elle est possible pour les entrepreneurs travaillant sur des projets de toute taille. La démarche à entreprendre afin d’arriver à son premier projet BIM sera différente pour tous. Afin que cette adoption soit le plus bénéfique possible, il est important de déterminer la vision de l’entreprise face au BIM puis de se fixer des objectifs afin de l’atteindre. Il faut appuyer ce changement sur les forces de l’entreprise et bien comprendre ce qu’est le BIM avant de débuter. Une fois la stratégie mise en place, il faudra la concrétiser et la mettre sur pied. 

 

Vous avez des questions ou aimeriez aller plus loin dans votre démarche? Regardons ensemble comment nous pouvons vous aider.



Cliquez ici pour en savoir plus sur nos services spécifiques offerts aux entrepreneurs généraux


Cliquez ici pour plus de blogues de BIM One