Mot du vice-président exécutif

La CEGQ plus solide, plus visible et encore plus utile pour ses membres

Plus de six mois se sont déjà écoulés depuis mon arrivée au poste de vice-président exécutif de la CEGQ. Un des premiers défis à relever est le repositionnement de la CEGQ. L’heure n’est pas au bilan, car nous sommes encore en plein processus de gestion du changement, mais il est approprié de vous faire un rapport d’étape.

Après avoir fait l’état des lieux et fait un diagnostic de l’organisation. Nous avons déjà entrepris des changements avec l'objectif de rendre la CEGQ plus solide, plus visible et surtout plus utile pour ses membres.

Plus solide à travers le Canada avec nouvelle Alliance des entrepreneurs généraux du Canada (AEGC) mis sur pied par la CEGQ et l’association des entrepreneurs généraux de l’Ontario. Les entrepreneurs généraux sont maintenant représentés dans chaque province par un réseau de soutien et de représentation nationale voué à la défense exclusive des entrepreneurs généraux.

Plus solide et visible, dès cet automne, avec une tournée des régions, afin de renforcer le nombre de membres partout au Québec.

Plus visible par une équipe de travail consolidée. De nouvelles personnes se sont ajoutées, notamment au niveau des communications et des évènements pour permettre à la CEGQ de prendre place dans les débats publics sur des enjeux importants. Faire entendre la voix des entrepreneurs généraux dans les médias et auprès de nos gouvernements n’est pas une option, c’est indispensable, comme lors la grève illégale des grutiers de juin.

Cela permet aussi  de mettre à jour des outils de communication comme l’infolettre CEGQ Express, le site Web, le Journal l’Entrepreneur général, en version papier, mais aussi en version Web. Tous ces changements en cours et à venir rendent déjà la CEGQ visible.

Plus utile avec le projet Insertion-Relève-Compétence pour aider les entrepreneurs généraux à passer à travers la pénurie de main-d’œuvre compétente, en donnant une chance aux nouveaux arrivants et aux femmes qui veulent se développer au sein de notre industrie.

Plus utile par notre travail pour régler, une fois pour toutes, la question des délais de paiement à Québec avec la Coalition contre les délais de paiement. Cette collaboration entre des entrepreneurs généraux et des entrepreneurs spécialisés, représentés par diverses associations, est salutaire. Le début des projets pilotes, sous la supervision du Conseil du Trésor du Québec aura un impact positif pour toute l’industrie.

Plus utile sur les chantiers avec la nouvelle version de l’application Journal de Chantier dont la sortie de est prévu cet automne.

Plus utile pour permettre le réseautage et les échanges entre les entrepreneurs généraux notamment, avec le Cyclo-golf qui aura lieu le 10 septembre prochain.

Enfin, plus utile avec un congrès annuel révisé qui répondra mieux aux besoins des entrepreneurs généraux. Qu’ils soient de la relève, ou en pleine période de croissance, ou encore en préparation pour passer le flambeau à une nouvelle génération, cet événement de formations et de réseautages a encore  sa raison d’être. Notre équipe vous attend au Château Frontenac du 20 au 22 février 2019.