Grutiers : la CEGQ a demandé publiquement l'intervention immédiate de la CCQ et évalue les recours possible en dommages

Vous avez été nombreux à nous faire part que la situation avec les grutiers affecte grandement vos chantiers qui sont soit au ralenti ou carrément arrêté. C’est d’ailleurs pourquoi la CEGQ est intervenue, dès la semaine dernière, auprès de la CCQ et dans les médias pour demander la fin des moyens de pression des grutiers qui ce sont malheureusement transformés en grève illégale lundi. 

La CEGQ évalue actuellement les moyens légaux à sa portée pour faire revenir les grutiers au travail et d’éventuels recours en dommages pour les pertes subies par les entrepreneurs. Les entrepreneurs qui ont subi des dommages à cause de cette situation sont invités à nous contacter pour appuyer la CEGQ par leur témoignage pour d’éventuels recours. 

De plus, mercredi, nous sommes intervenues publiquement dans les médias. Notre vice-président, Eric Côte, était en direct sur LCN le matin et en studio avec Mario Dumont ainsi qu’à CTV pour demander l’intervention immédiate de la CCQ dans le dossier des grutiers. 

Nous sommes également intervenus auprès du cabinet de la ministre du Travail. Cette situation est lourde de conséquences et la CCQ devait faire son travail et faire respecter la loi. 

En fin d’après-midi mercredi, la CCQ a finalement déposé une injonction contre le syndicat des grutiers qui sera entendue ce matin au tribunal, la CEGQ sera présente pour suivre le dossier de près. La FTQ construction a déjà invité les grutiers à respecter la loi et rentrer au travail dans un communiqué après la publication de l’injonction.

Ce matin, les grutiers ne sont toujours pas retournés sur les chantiers. Nous comptons sur tous les entrepreneurs généraux pour nous aviser s’ils ont subi des pertes, en vue d’un éventuel recours. Vous pouvez nous écrire à info@cegq.com.